L'hoverboard de "Retour vers le Futur 2" à l'état de prototype !

Dans le film "Retour vers le futur 2", on peut voir le héros Marty Mc Fly (Michael J. Fox) lors d'un voyage dans le futur (en 2015) utiliser ce qui semble être devenu un produit courant : un hoverboard. Cette sorte de skateboard a la capacité de flotter à quelques centimètres au-dessus du sol. C'est bien évidemment un objet de science fiction, mais des chercheurs ont réussi à construire un prototype y ressemblant fortement.

Le design de l'hoverboard de retour vers le futur laisse apparaître deux cercles métalliques qui ressemblent à de gros aimants. Cela pourrait être une solution pour fabriquer un produit y ressemblant, mais il y a deux inconvénients majeurs :
     - Un aimant ne peut-être repoussé que par un autre aimant. Pour utiliser un hoverboard en pleine ville, il faudrait installer des aimants sous le goudron !
     - Si l'aimant est suffisament puissant pour soulever un être humain, il aurait également tendance à se retourner très violemment pour se plaquer au sol. Il serait alors très difficile de le décoller !

Outre ces deux problèmes pratiques, il en existe un autre : des aimants classiques ne seraient pas assez puissants pour fabriquer cet hoverboard.
C'est là qu'intervient la physique avec une propriété des courants électriques qui sera vue en troisième : on peut fabriquer un éléctro-aimant en faisant circuler un courant électrique dans un fil conducteur.
Cependant, aucun conducteur électrique "classique", même l'argent, ne conduit le courant suffisament bien pour permettre le fonctionnement de l'hoverboard.

Il existe pourtant une classe particulière de matériaux appelés "supraconducteurs" capables de conduire l'électricité sans aucune perte (leur résistance électrique est nulle). Ces matériaux ont un inconvénient : ils ne sont supraconducteurs qu'à de très basses températures. Il faut donc utiliser des systèmes de refroidissement pour pouvoir en profiter, comme de l'azote liquide.

C'est là qu'intervient le prototype que vous pouvez voir ci-dessous, fabriqué à l'aide de supraconducteurs.
© BFM TV/ YouTube

Ces supraconducteurs ont déjà une utilisation commerciale, puisqu'ils sont utilisés dans un train à lévitation magnétique allemand appelé Transrapid et qui circule actuellement en Chine. Un autre projet au Japon est appelé Maglev et c'est le seul train plus rapide que le TGV (581 km/h contre 574.8 km/h). Cependant le TGV roule normalement à 300 km/h alors que le Transrapid atteind 431 km/h en utilisation commerciale.

Quoi qu'il en soit, pour ne pas faire mentir Marty Mc Fly, il ne reste qu'un an pour mette au point et démocratiser l'hoverboard !

Sources :
- L'article de Futura-Sciences : cliquez ici
- L'article sur "Retour vers le futur 2" sur Wikipedia cliquez ici
- L'article sur le TGV sur Wikipedia cliquez ici
- L'article sur la supraconductivité sur Wikipedia cliquez ici
- L'article sur le Transrapid de Shanghai cliquez ici


Return
Sep 1, 2014 Category: Technologies Posted by: bernon
Previous page: Oxydation des alcools Next page: 2nde